Quel salaire pour emprunter 100 000 euros

Vous voulez acheter un terrain sans avoir la moindre idée de la rémunération à percevoir pour vous procurer 100 000 € ? La meilleure chose à faire est de lire attentivement cet article ! Pour le découvrir, c’est simple : il faut vraiment bien regarder votre capacité d’achat pour vérifier si votre salaire vous rapporte.

Une capacité d’emprunt bancaire est le montant que vous pouvez obtenir en fonction de vos conditions professionnelles, personnelles et financières. Cela dépend donc énormément de votre rémunération, mais ce n’est pas le principal critère que les banques vont étudier.

Aussi, en ce qui concerne les avances sur salaire, voici la condition la plus importante : la banque évaluera votre situation en général, donc l’indemnisation n’est pas la seule chose qui compte.

Est-il possible d’obtenir 100 000 euros avec votre rémunération ?

Ce qui n’est pas vraiment énorme, c’est le montant de la rémunération, pour obtenir un avancement de 100 000 euros. Il est par ailleurs important de décrire sans équivoque ce que nous allons examiner : pour reconnaître les différents salaires éligibles, la banque considèrera d’abord la rémunération nette avant frais.

L’étendue de l’engagement, condition majeure pour obtenir

L’élément essentiel que la banque examinera est votre disponibilité et votre capacité à assumer vos responsabilités. Le degré de responsabilité est le degré entre votre salaire et vos dépenses. En conséquence, la banque examinera à combien définitivement une partie de votre salaire est amputable pour payer les charges inévitables (bail, avances, plan de match, etc.)

On parle généralement d’un taux maximal d’obligation à 35%, ce qui d’ailleurs regroupe que les remboursements de crédits ne doivent pas excéder plus de 33% de votre rémunération. Voici un tableau comparatif des charges les plus élevés pour chaque type de salaire pour espérer être accordé d’un prêt de 100 000 euros sur des échéances de 10, 15, 20, 25 et 30 ans.

Durée10 ans (120 mois)15 ans (180 mois)20 ans (240 mois)25 ans (300 mois)30 ans (360 mois)
Mensualité maximale*833 €555 €416 €333 €277 €
Salaire minimum2 524 €1 681 €1 260 €1 009 €839 €

De toute évidence, ces chiffres sont indispensables pour que vous soyez familiers avec les taux de crédit et de protection, qui affectent le montant de votre versement régulier et qui varient en fonction de votre situation. Cependant, il vous donne désormais une idée de votre limite d’obtention de prêt immobilier. Ainsi, au cas où vous auriez actuellement une indemnisation ou recette nette de 2 000 €, vous vous rendez compte que vous avez en fait de la place pour passer plus de 25 ans, par exemple.

Quels revenus et charges prendre en compte pour un emprunt de 100 000 euros ?

L’essentiel est évidemment votre salaire. Néanmoins, soyez prudent, toutes les rémunérations ou salaires ne sont pas tous considérées comme quelque chose de similaire. En acceptant que vous soyez sur un contrat de travail ou de prestation très solide ou CDI, vous n’aurez aucun problème.

Néanmoins, si vous êtes un travailleur indépendant, un travailleur de projet ou un intérimaire, attendez-vous à ce que la banque vous demande vos fiches de paie des années précédentes. De plus, en acceptant que votre rémunération intègre une part variable, celle-ci ne sera en réalité pas considérée à 100%.

De plus, si vous êtes en CDD, vos rythmes d’indemnisation ne seront pas pris en compte dans l’estimation de l’étendue de l’engagement.

Dans le cas où vous bénéficiez d’un complément d’indemnisation, veuillez noter : le bail est généralement évalué à 70 % ; ici encore, la rémunération, la pension alimentaire et autres entrent rarement dans l’estimation de la banque.

De plus, avec les frais, assurez-vous de montrer à la banque des avances généralement exceptionnelles : elles entrent dans l’estimation de votre part de l’engagement. La banque tiendra compte de vos dépenses prévisibles, qui rappelleront (explicitement) votre loyer et votre attitude.

Laisser un commentaire